ORPI PAIMPARAY IMMOBILIER Les Andelys
ORPI PAIMPARAY IMMOBILIER Les Andelys

Portez attention à ces 3 points du compromis de vente pour votre appartement aux Andelys

Partager sur :
Portez attention \u00e0 ces 3 points du compromis de vente pour votre appartement aux Andelys

Le compromis de vente est le premier document officiel qui vous reliera à l’acheteur de votre appartement aux Andelys.

Il doit contenir les modalités de la vente finale et chaque élément doit être approuvé par les deux parties pour pouvoir prendre forme, les deux signatures à l’appui en fin de page.

Mais pour vous, vendeur, portez votre attention sur les trois éléments suivants afin d’éviter tout désagrément dans la suite de la transaction.

 

Le montant du dépôt de garantie


Le dépôt de garantie est optionnel, mais reste une pratique courante à l’achat d’un bien immobilier. C’est l’acheteur qui devra s’en acquitter à la signature du compromis de vente afin de lui permettre de réserver le bien à son nom.

La définition de son montant est libre, toutefois, le vendeur est conseillé de l’arrêter à 10% du prix de la vente au minimum. Il pourra ainsi se protéger de toute rétractation prématurée de l’acheteur, auquel cas, il conservera la somme séquestrée. 

 

Les conditions suspensives 


L’acheteur peut inclure une ou plusieurs conditions suspensives dans le compromis de vente. Ce sont les événements ou documents qui empêcheront l’acquisition du bien par lui s’ils n’ont pas lieu ou ne sont pas obtenus à temps. Il s’agit souvent de l’octroi d’un prêt bancaire, d’un permis de construire ou autres.

L’important pour le vendeur est d’en prendre connaissance avant de signer l’avant-contrat afin de ne pas subir les contraintes qui pourraient en découler tout au long de la transaction. Le plus gros risque étant de voir la vente être annulée. 

 

 

Le résultat du diagnostic immobilier


Les résultats des diagnostics obligatoires sont attendus par l’acheteur car ils peuvent influencer sa décision de poursuivre la transaction ou non. Avant de les envoyer au notaire, faites-en sorte de vérifier qu’ils sont justifiés.

Pour ce faire, vous pouvez recourir à un contre-examen à faire réaliser par un autre diagnostiqueur.